Lean Six Sigma: optimiser les processus de production aussi dans le secteur de l'emballage en carton

Lean Six Sigma: optimiser les processus de production aussi dans le secteur de l'emballage en carton

 

Contenu de l'article

1. TIMWOOD: la clé pour identifier les déchets
2. La méthodologie Lean Six Sigma en détail
3. LSS comme synergie
4. LSS et le processus de production: qualité globale et analyse des défauts
5. LSS pour les grandes entreprises et les PME
6. Quels sont les avantages pour un fournisseur qui met en œuvre la méthode LSS dans le secteur du conditionnement aseptique en briques de carton?
7. Stabilité et avantages offerts par le groupe Coesia

 

Lean Six Sigma (LSS) est une méthodologie qui vise à optimiser les processus en éliminant les déchets, en augmentant leurs performances en termes d'efficacité tout court et sur le plan opérationnel.

Le Lean Six Sigma a été créé et développé entre les années 60 et 80 au Japon dans l’univers Toyota.

Dans un processus continu, tel que l'emballage aseptique en carton, la méthodologie LSS est structurée selon certaines étapes. Elle commence par déterminer les problèmes du processus pour ensuite identifier ses causes profondes et par conséquent les actions correctives qui permettent de les éliminer ou du moins de les réduire. Tout cela est orienté vers des résultats positifs en termes de réduction des coûts et des déchets, conduisant également à une amélioration de la qualité du produit final.

lean-six-sigma-methodology-ipi

 

TIMWOOD: la clé pour identifier les déchets

Dans la méthodologie LSS, les déchets potentiels sont identifiés avec l'acronyme TIMWOOD  (Transport, Inventaire, Déplacement, Attente, Surproduction, Sur-Traitement et défauts).

TIMWOOD-acronym-seven-waste

 

Lorsque nous parlons de matières premières, les gaspillages générés se manifestent principalement sous la forme de déchets, liés à des problèmes d'organisation ou de processus de production, qui génèrent des défauts de qualité.

La méthodologie Lean Six Sigma en détail

L'approche LSS pour réduire les déchets nécessite tout d'abord une fiabilité et une répétabilité dans la méthode de mesurage des défauts. Cela peut sembler acquis, mais trop souvent, il est au cœur de la difficulté de l’entreprise à améliorer ses performances. Dans le cas de problèmes technologiques, seule une définition interne claire et sans ambiguïté des défauts constatés permet d'identifier correctement le problème et, ensuite, d'adopter des actions visant à le résoudre.

En termes de défauts, les activités concrètes conçues pour permettre de réduire les défauts et donc de générer de la valeur, sont:

  1. Une description écrite du défaut avec photos à l'appui;
  2. Définir le nombre d'échantillons nécessaires pour pouvoir considérer l'analyse comme statistiquement significative;
  3. Définir les moyens de mesurer les valeurs recueillies.

Les données - ainsi collectées et analysées statistiquement selon les méthodes suggérées par la méthodologie LSS - seront vraiment utiles, permettant d'identifier les causes profondes des gaspillages, d'aider l'entreprise dans le processus de résolution des problèmes et d'obtenir des résultats durables à long terme.

LSS comme synergie

La mise en œuvre de la méthodologie LSS génère de la valeur, en particulier lors de la création de synergies entre les différentes étapes et composantes du processus de production. Dans le domaine de l'emballage aseptique en carton pour liquides alimentaires et boissons, les principaux éléments appelés à interagir sont:

  • la plateforme de traitement UHT;
  • la conditionneuse aseptique;
  • les autres machines d'emballage secondaire (applicateur de bouchons, applicateur de pailles, convoyages, encartonneuses, filmeuses etc.)
  • l'emballage;
  • les systèmes de fermeture (bouchons, pailles, etc.);
  • le liquide alimentaire à conditionner.

LSS et le processus de production: qualité globale et analyse des défauts

Les étapes du processus de production sont fortement corrélées les unes aux autres et la présence d'irrégularités dans l'une quelconque de celles-ci peut générer des problèmes de qualité du produit fini. L'identification de l'origine des défauts peut être coûteuse et complexe, forçant l'interruption de l'activité de production même pour des périodes importantes; il est donc primordial d'identifier au plus vite la cause primaire du problème afin de limiter son impact.

Il peut être possible, par exemple, que la défectuosité des produits conditionnés soit due à des mauvais fonctionnements dans le système de traitement et non à l'activité du conditionnement aseptique.

Pour s'attaquer rapidement à ce type de problème, il est nécessaire que le fabricant et ses fournisseurs de machines et d’emballages travaillent en synergie en adoptant une approche professionnelle pour résoudre les problèmes. La méthodologie Lean Six Sigma signifie précisément cela: adopter une approche structurée pour gérer professionnellement et objectivement (donc en suivant la gestion des données) toutes les activités fonctionnelles pour identifier rapidement les causes des problèmes, mettre en œuvre toutes les procédures correctives et enfin éliminer les défauts de façon durable dans le temps .

En particulier, les interventions faites en utilisant la méthodologie LSS conduisent à définir des processus de contrôle et de vérification standardisés qui permettent une résolution plus rapide des problèmes. Au fil du temps, il s'agit d'une démarche durable grâce à la croissance de tous les acteurs en termes de savoir-faire.

LSS pour les grandes entreprises et les PME

Lean Six Sigma n'est pas une prérogative réservée aux seules entreprises structurées, grandes ou multinationales; au contraire, il peut apporter une contribution cruciale à la satisfaction des différents besoins d'amélioration typiques des start-ups et des petites entreprises.

Grandes entreprises structurées: multinationales, grandes marques et co-packers

Les grands producteurs de lait UHT, jus, vins et boissons, purées de tomates, bouillons et autres liquides en carton aseptique peuvent bénéficier énormément de l'application systématique des méthodes LSS. En effet, les volumes traités signifient que chaque petite amélioration entraînera une grande valeur en termes de réduction des coûts et d'impact sur le BAII. Dans ces contextes de production, les facteurs qui facilitent l'adoption de la méthodologie LSS sont certainement la grande disponibilité de données et d’informations de toutes sortes (actuelles et historiques) ainsi que le savoir-faire de haut niveau déjà présent et répandu dans l'entreprise à tous les niveaux .

Cependant, dans certains cas, cette même expérience - qui va souvent de pair avec des habitudes consolidées - peut représenter un obstacle au changement. Dans ce cas, la gestion du changement qui permet d'observer les processus d'un autre point de vue devient essentielle, mettant en évidence l'amélioration continue qui serait obtenue avec le changement. L'exploitation de l'expérience des fournisseurs qui mettent en œuvre cette méthodologie peut être une valeur ajoutée et une stimulation continue pour atteindre ensemble de nouveaux objectifs.

 

role-of-the-supplier-change-managementStart-ups et petits producteurs

Les start-ups représentent un contexte différent: ce sont souvent de petites entreprises qui se trouvent à concevoir l'intégralité du processus de production à partir de zéro et avec peu d'expérience. Trouver le bon partenaire sur lequel s'appuyer est d’autant plus un facteur clé de succès. Pour une petite entreprise, adopter la méthodologie Lean Six Sigma dès la construction de l'usine - tirant ainsi parti des compétences de planification, d'analyse des risques et de normalisation dont dispose déjà tout fournisseur - signifie créer son entreprise avec un regard sur l'avenir et jeter les bases de une croissance durable dans le temps.

Quels sont les avantages pour un fournisseur qui met en œuvre la méthode LSS dans le secteur du conditionnement aseptique en briques de carton?

Dans un environnement de production complexe et technologiquement avancé tel que le conditionnement des cartons aseptiques, il est de plus en plus important d'utiliser des partenaires qui adoptent l'approche Lean Six Sigma pour rester compétitif dans le temps.

IPI adopte les principes LSS dans toutes ses activités:

  • dans les installations de production du client, pour toujours garantir les niveaux les plus élevés d’efficacité et de fiabilité dans la réalisation du produit fini;
  • en interne, dans les processus de production des emballages et des machines qui composent la ligne de conditionnement aseptique, afin de créer des solutions répondant aux attentes du client;
  • avec ses fournisseurs en vue d'une amélioration continue de l'ensemble de la chaîne de valeur.

Stabilité et avantages offerts par le groupe Coesia

Chez Coesia, à travers la LSS Academy, nous proposons des formations internes sur la méthodologie Lean Six Sigma, afin de développer une culture d'amélioration continue dans les différents domaines d'application de chaque entreprise du Groupe. A ce jour, plus de 1000 projets LSS ont été lancés avec des résultats économiques et financiers significatifs.

Dans cette trajectoire de croissance, IPI double d'année en année le nombre de projets d'amélioration continue. Actuellement, plus de 40 projets Lean Six Sigma sont en place dans tous les départements (de la production des emballages et des machines à la maintenance, de la planification de la production à l'assistance technique, des ventes et marketing, à l'innovation des emballages, de la R&D à l'administration, de la logistique aux achats).

L’objectif est le développement et l’amélioration de nos compétences, afin de pouvoir répondre toujours mieux aux besoins de nos clients.

Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages pour votre entreprise en termes d'optimisation du processus de conditionnement?

CONTACTEZ NOS EXPERTS

Category
See all news See all news